Zone à faible émission (ZFE) : tout ce qu’il faut savoir

Guide
|
25 mai 2022

Les Zones à Faible Émission sont de plus en plus répandues enFrance. L’objectif est de limiter ces zones à certains types de véhicules pourlimiter la pollution dans les villes. Où se trouvent-elles ? Quelles sontles règles et les sanctions prévues ? Assurnext vous explique tout.

Les Zones à Faible Émission sont de plus en plus répandues en France. Où se trouvent-elles ? Quelles sont les règles et les sanctions prévues ? Assurnext vous explique tout.

Qu’est-ce qu’une Zone à faible émission mobilité (ZFE-m) ?

Les ZFE-m, pour "zones à faibles émissions mobilité", sont des zones qui sont définies par les autorités pour protéger les villes et leurs habitants d’une pollution de l’air trop importante. Dans les ZFE-m, seuls les véhicules les moins polluants sont autorisés à circuler. Chaque agglomération applique ses restrictions pour les zones.

C’est le certificat Crit’Air (vignette à apposer sur son véhicule) qui définit le niveau de pollution attribué à un véhicule. Il existe 6 vignettes différentes allant de 1 à 5 : plus le véhicule est classé proche de 5, plus il est polluant. La 6e vignette est réservée aux voitures "zéro émission moteur", c’est-à-dire qu’elles fonctionnent de manière 100 % électrique ou grâce à l’hydrogène. Pour obtenir son certificat Crit’Air, rendez-vous sur le site du gouvernement.

Les villes qui comptent des ZFE-m

Depuis 2020, des ZFE-m ont été mises en place dans trois grandes agglomérations, à savoir Paris et 40 communes aux alentours, Grenoble et 27 communes alentours ainsi que Lyon et les environs.

Depuis 2021, d’autres métropoles se sont emparées du dispositif ZFE-m comme Aix-Marseille, Montpellier, Nice, Rouen, Strasbourg, Toulon & Toulouse.

À l’avenir, d’autres agglomérations envisagent d’installer des ZFE-m dans certains secteurs. Pour le moment, aucune date n’a été communiquée. Il s’agit notamment de La Rochelle, d’Annecy, de Valence, de Chamonix-Mont-Blanc, de Clermont-Ferrand, d'Arras, de Reims, de Lille ou encore de Saint-Étienne…

Que risque-t-on en cas de non-respect de la ZFE-m ?

Le fait de circuler dans une ZFE-m, alors que votre véhicule n’y est pas autorisé, est puni par la loi. La sanction encourue est une amende forfaitaire, de 68 € pour les voitures et les deux-roues et de 135 € pour les poids-lourds, bus et autocars. L’absence de vignette Crit’Air, lorsque vous circulez dans une ZFE-m, est également sanctionnée d’une amende de 135 €.

Quelques dérogations existent notamment pour les véhicules d’intérêt général prioritaires comme la police, la gendarmerie, les pompiers ou les ambulances, les associations de bienfaisance et les professionnels du déménagement. C’est également le cas pour les véhicules dont le certificat d’immatriculation porte la mention de "collection" et ceux de plus de 30 ans d’âge utilisés dans le cadre d’une activité commerciale à caractère touristique.

Google Maps aident les automobilistes à repérer les ZFE-m

Depuis l’été 2021, Google propose un nouveau service sur son application Maps. Le module de cartographie propose de vous signaler où se trouvent les différentes zones à faibles émissions mobilité en France.

Concrètement, les alertes apparaissent lors de la planification d’un trajet traversant une ZFE-m et également à l’approche d’une zone. Cette alerte renvoie à une source officielle locale qui apporte de plus amples informations sur les restrictions imposées aux véhicules dans les zones.

Bénéficiez d’une réduction en assurant votre véhicule électrique

En plus de pouvoir circuler dans les ZFE-m au volant d’un véhicule électrique, sachez que vous pouvez profiter d’une réduction sur votre prime d’assurance grâce à votre engin.

Depuis le 1er janvier 2021, la cotisation d’assurance des voitures électriques est exonérée de la taxe spéciale sur les conventions d’assurance (TSCA), ce qui permet de faire baisser le prix de la prime d’assurance. Chez Assurnext, la réduction est encore plus intéressante si vous venez d’acheter un véhicule électrique. Nous vous proposons une réduction de votre prime de 25 %. Si vous êtes intéressé par notre offre, n’hésitez pas à faire un devis en cliquant sur ce lien.

Rédigé par :
Cyril COANTIEC

Sources : gouvernement.fr, certificat-air.gouv.fr, automobile-magazine.fr, generation-net.com

Rubriques

Topics

Déjà assuré ailleurs ?

Changez pour Assurnext, on s'occupe de tout.

Obtenir mon tarif

Blog Assurance et Mobilité Verte

Actualité
La Citroën Ami fait sa rentrée avec une nouvelle tenue, la My Ami Tonic
La Citroën Ami : la dernière voiture sans permis électrique du moment ! Citroën marque la rentrée avec sa nouvelle My Ami Tonic avec un maximum de capacités.
Lire la suite ➜
19 septembre 2022
Guide
Prime à la conversion 2022 : comment en bénéficier ?
Conditions, barèmes, montant, véhicules concernés… Comment fonctionne la prime à la conversion pour l’achat d’une voiture électrique ? Assurnext vous explique.
Lire la suite ➜
12 septembre 2022
Guide
Quel permis pour conduire un scooter électrique ?
Avant de chevaucher votre scooter électrique, assurez-vous d’avoir le permis de conduire adapté. Assurnext fait le point.
Lire la suite ➜
07 Septembre 2022
Voir les derniers articles

La gamme électrifiée la plus complète du marché

Claire, accessible et 100% digitale, notre offre a été élaborée avec l’ambition d’apporter une réponse sur-mesure incluant des services exclusifs et des garanties spécialement dédiées aux nouvelles mobilités électriques.

Homme souriant au premier plan devant une voiture électrique de la marque Tesla. Assure next
Voiture électrique

Auto, Voiture sans permis

Femme sur le point de mettre un casque devant un scooter électrique de type maxiscoot de la marque BMW. Assurenext
Scooter électrique

Scooter 50, 125, Maxiscoot

Jeune motard souriant équipé d'un casque et d'un blouson devant une moto électrique. Assurenext
Moto électrique

Roadster, Routière, Sportive

Jeune femme portant un casque, conduisant une trottinette électrique. Assure next
Trottinette & vélo

Trottinette, VAE, Speedbike